Vous avez dit réac?

L’abondante rentrée littéraire nous réserve une plaisanterie d’un goût douteux: Le style réactionnaire de Vincent Berthelier. À peine publié chez un éditeur qui se veut «démocritique» et pratiquant l’orthographe rectifiée, cet ouvrage où le raccourci est roi – et où les préjugés conjugués aux poncifs passent les plats – est encensé ou modérément critiqué par les médias.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement
Dans le secret des bibliothèques, tant de livres que des experts du bon goût voudraient nous interdire de lire. Unsplash
Dans le secret des bibliothèques, tant de livres que des experts du bon goût voudraient nous interdire de lire. Unsplash
L’abondante rentrée littéraire nous réserve une plaisanterie d’un goût douteux: Le style réactionnaire de Vincent Berthelier. À peine publié chez un éditeur qui se veut «démocritique» et pratiquant l’orthographe rectifiée, cet ouvrage où le raccourci est roi – et où les préjugés conjugués aux poncifs passent les plats – est encensé ou modérément critiqué par les médias.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on skype
Share on whatsapp
Share on email
Share on print