Un punk à Guantanamo

Robert Ménard avait certes affiché des images des nouveaux flingues de ses policiers partout dans sa commune, en 2015, mais que l’on ne s’y trompe pas: le maire de Béziers (F) apprécie la retenue.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement
Unsplash / Nick Fewings
Unsplash / Nick Fewings
Robert Ménard avait certes affiché des images des nouveaux flingues de ses policiers partout dans sa commune, en 2015, mais que l’on ne s’y trompe pas: le maire de Béziers (F) apprécie la retenue.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on skype
Share on whatsapp
Share on email
Share on print