A mort Balzac!

Si certains, comme Georges Steiner, font vivre l’amour des livres, d’autres les traitent comme de vulgaires participants de jeux de télé-réalité. Exemple à Fribourg.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement
Honoré_de_Balzac_(1842)_Detail
Si certains, comme Georges Steiner, font vivre l’amour des livres, d’autres les traitent comme de vulgaires participants de jeux de télé-réalité. Exemple à Fribourg.
Pour accéder à ce contenu vous devez souscrire à un abonnement

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on skype
Share on whatsapp
Share on email
Share on print